HABITUDES ALIMENTAIRES AU XIXème: SURVOLEZ POUR VOIR LA REPONSE

REPONSE

Quelle image avait le lait jusqu'au XIXème siècle?

Une image immaculée: le lait est bon et sans danger.

Quelles sont les deux principales maladies transmises par le lait?

Tuberculose et Brucellose (fièvre de Malte).

Ces maladies ci-dessus se transmettent aussi par la consommation de viande. Quelle était la mauvaise mesure adoptée par les dirigeants?

La consommation de viande d'animaux contaminés était interdite (alors que la contamination par cette voie est assez rare). Néanmoins, la consommation de lait, d'agneau et de chevreau de lait restait autorisée. Il n'y avait donc aucun espoir d'enrayer les contaminations humaines.

Ces deux maladies étaient de véritables fléaux.

Quel scientifique trouva la solution pour la contamination par le lait à la fin du XIXéme?

Louis Pasteur avec la pasteurisation. Cette technique a réduit considérablement le nombre de cas humains. Ce sont les vétérinaires qui ont quasi-éradiqué ces maladies grâce au dépistage de la tuberculose et de la brucellose. La vaccination a permis de juguler la fièvre aphteuse, autre fléau mais qui ne touche que rarement l'homme.

Comment consommait-on les viandes?

Très cuites car on savait depuis longtemps que cela diminuait le risque de tomber malade.

Que veut dire "A l'hottente"?

Une viande consommée crue, très en mode dans les restaurants Parisiens...

On consommait aussi du "boeuf vert", appelé bleu aujourd'hui, donc en décalage complet avec les hygiénistes du XIXème.

Quel est le pourcentage des maladies infectieuses humaines qui sont des zoonoses (donc d'origine animale)?

60%